Partager l'article

La vaccination est en cours,
ne laissons pas passer notre tour !

Le Conseil d’administration de Générations Mouvement s’est réuni ce lundi 11 janvier 2021 par voie de visioconférence. Il a adopté le communiqué suivant à propos de la campagne de vaccination qui a débuté dans le pays et sur laquelle notre Mouvement, agréé pour représenter les usagers du système de santé, se devait de prendre position. 

Les autorités sanitaires européennes et françaises ont validé un premier vaccin contre la covid-19, d’autres vont suivre. La priorité est donnée à cet instant aux personnes fragiles en établissement et dans quelques semaines ce vaccin nous sera proposé. Le Conseil d’Administration de Générations Mouvement Fédération Nationale rappelle que les mesures barrière restent d’actualité et vous encourage vivement à saisir cette opportunité de vous faire vacciner, après entretien avec votre médecin traitant, pour les raisons suivantes :

1

Le virus circulera longtemps encore. Il nous faut donc prendre le meilleur moyen de se protéger pour reprendre une vie normale à court terme.

Les mesures de restrictions dans les déplacements prises par le pays – préjudiciables pour tous – ont pour principal objet de protéger les personnes à risque que nous sommes. Il ne serait pas compris que nous n’adoptions pas le moyen de protection décisif et disponible.

2

3

C’est pour les personnes que nous représentons que le rapport bénéfice/risque est de loin le plus favorable (voir l’âge des personnes gravement atteintes). Attendre l’immunité collective, c’est courir le risque d’être un jour contaminé gravement.

C’est une mesure de protection individuelle mais pas seulement : en me vaccinant, je me protège et je protège aussi les autres en participant ainsi à construire l’immunité collective. De plus, je n’irai pas occuper un lit d’hôpital dont les malades « hors-covid » ont besoin.

4

5

Nous voulons reprendre au plus tôt nos activités associatives car nos adhérents ont besoin de ce lien social. La vaccination est le seul moyen d’y parvenir dans les mois à venir.

Vidéo de l’ARS sur les premières vaccinations dans le Nord.

Cet article a 6 commentaires

  1. Coutard Marcel

    Allons-y, testez-vous, vaccinez-vous. Mes interrogations. Combien coûte les tests, les vaccins ? C’est secret. Combien de centimes par test, par vaccin pour générer des bénéfices qu’empocheront les actionnaires des laboratoires ? Ils ne les reverserons pas aux EHPHD et aux aides à domicile. En fin d’année, on nous dira le déficit colossal de l’Assurance Maladie, de la MSA. Bien sûr, qu’il n’y aura pas d’impôts nouveaux. Sommes-nous sûrs qu’il n’y aura pas une augmentation de la CSG payée par les salariés, les retraités, les entreprises ou une Contribution de Remboursement de la Dette Covid-19 sur 10, 15,20 ans que nos enfants, petits-enfants et arrières petits enfants devront payés ? Pourquoi l’Etat ne lancerait-il pas un TéléCovid-19 où nous savons que ce sont les moins fortunés qui participent le plus.
    Va-t-on changer notre société comme beaucoup l’ont écrit dans « Tracts de crise; Un virus et des Hommes 18 mars/11 mai 2020 de Gallimard ». J’en suis moins sûr. Est-on prêt à réfléchir comme l’avait fait dans les années 1970 Ivan ILLICH L’Homme qui a libéré l’avenir ce que nous dit « Jean -Michel DJIAN aux Editions du Seuil » ou Edgar MORIN 99 ans qui vient d’écrire « Changeons de voie chez Denoël » ? A Générations-Mouvement, nous pouvons lire « Laure ADLER 71 ans journaliste qui a si bien écrit dans -La Voyageuse de Nuit- (Grasset) la vieillesse et la mort en allant dans les EHPAD, écouter des anciens et leurs conditions de vie ». Générations-Mouvement à de quoi s’exprimer auprès des organismes ou institutions où nous sommes représentés pour changer de voie..

    1. JC Cluzan

      Je partage pleinement vos interrogations qui sont complémentaires de ce que j’ai écrit le 15 janvier au titre de commentaire consécutif au communiqué du 11 janvier et je m’efforce de me conformer dans mes responsabilités à votre conclusion  » Générations-Mouvement à de quoi s’exprimer auprès des organismes ou institutions où nous sommes représentés pour changer de voie… »

  2. JCC du 19

    J’interviens ici en mon nom personnel.
    Je ne partage pas du tout le point de vue exprimé dans ce communiqué et j’en ai informé la Fédération Nationale par e-mail. Motifs ? Ce communiqué s’appuyant exclusivement sur ce qui est seriné à longueur d’ondes par les médias officiels et le Gouvernement laisse de côté le principe fondamental  » savoir raison garder » notamment prévention , traitement, ciblage des personnes les plus à risque en vue de les soigner dès les premiers symptômes, laisser les médecins prescrire les traitements auprès de leurs patients.
    Les dégâts générés par les mesures liberticides seront bien pires que ceux que mortalité et létalité générés par le virus : passage sous le seuil de pauvreté pour des centaines de milliers de personnes, chômage considérablement accru, faillites de nombreux commerces, dépressions, voire suicides y compris chez les jeunes.
    Quant à la vie associative notamment chez les seniors, elle est gravement menacée dans son existence même alors que l’Etat, le Gouvernement sont les garants de l’application des lois et leur mise en oeuvre, notamment la loi 1901 sur les Associations. Au lieu de ce rôle, ceux-ci s’appliquent à maintenir les citoyens dans la peur et font entrer dans l’arsenal juridique une multitude de dispositions restreignant les droits des citoyens. Pour maintenir cet état de sujétion, l’information baillonnée diffuse ce qu’on peut assimiler à la pensée unique.
    Dans ce contexte, je considère que Générations Mouvement n’a pas à mêler sa voix à ce concert délirant. Concernant la vaccination, liberté doit être laissée aux adhérents, sachant qu’aucune véritable garantie n’est apportée sur la véritable efficacité, les déclarations officielles se contredisant d’un jour sur l’autre. Demain ,le passeport vert qui rappellera les pages sombres de notre Histoire ? On appelait ausweiss ces autorisations de déplacement …
    Maintenant, comme je l’ai écrit en préalable, il s’agit là d’un avis personnel que je livre en qualité de citoyen majeur et de surcroît exerçant des responsabilités départementales. Je souhaite simplement VIVRE et non pas exister seulement . VIVRE, c’est pouvoir jouer à la belote, organiser des repas conviviaux, des sorties , des voyages, débattre dans des Assemblées générales.
    Croit-on vraiment que la vaccination menée à son terme, mais quand ? A-t-on vraiment les moyens d’y parvenir dans un délai de quelques semaines ? Et si le seuil , mais lequel ? est atteint, ne va-t-on pas nous sortir de derrière les fagots un virus mutant au delà des prévisions , justifiant ainsi nouveaux confinements et couvre – feux , et rebelote, repartir pour des semaines, des mois supplémentaires d’interdiction de vivre ?
    Peut-être ce commentaire sera-t-il jugé comme inapproprié , voire dangereux , autorisant par là même sa suppression ? Alors, serait ainsi justifiée la pensée unique …

    1. Gérard Mousset

      Bonjour JCC du 19

      Première remarque : pourquoi ne pas mettre votre nom et vous réfugiez derrière un énigmatique JCC du 19 ? Vous avez une opinion, c’est votre droit, vous l’exprimez, c’est bien, il vous reste à l’assumer. Quand j’ai adressé les voeux de la fédération 16 aux clubs je me suis engagé en recommandant la vaccination. Celle-ci semble le seul moyen de sortir du cycle infernal confinement/déconfinement et aussi (principalement) de sauver des milliers de vies. Contrairement à vous, c’est sans doute dû à mon optimisme, je ne me sens pas privé de liberté mais protégé et ça me rassure. D’autre part vous faites des comparaisons, avec les heures sombres de notre histoire, comparaisons que je considère au mieux comme déplacées au pire comme une insulte aux personnes qui les ont vécues. Elargissez votre vue et vous verrez que cette crise n’est pas Franco/Française mais mondiale et qu’il n’est pas crédible de dire que tous les dirigeants de la planète se sont mis d’accord pour nous asservir sauf à tomber dans le complotisme ou le négationnisme. Enfin que dire de votre désir de « vivre » ? vous écrivez : VIVRE, c’est pouvoir jouer à la belote, organiser des repas conviviaux, des sorties, des voyages, Désir partagé par le plus grand nombre, mais qui serait dans l’état actuel de la situation sanitaire une prise de risque indigne d’un responsable associatif. Je crois pouvoir écrire que nul aujourd’hui peut prédire de quoi sera fait l’avenir, mais j’ai une certitude : c’est en restant unis que nous nous donnons le maximum de chances de survivre à cette crise, en nous vaccinant nombreux que nous nous donnons la possibilité d’abréger cette pandémie. Nier l’efficacité des vaccins dans le pays de PASTEUR ne me semble pas un argument sauf quand on n’en a pas.
      Voilà n’y voyez pas un quelconque moyen de polémiquer, juste une réponse à des propos qui me choquent et très éloignés du sens profond de notre mouvement.
      Cordialement
      G.MOUSSET président fédération CHARENTE

      1. CLUZAN J. Claude

        J’interviens en mon nom personnel et je ne demande pas à ma FD départementale de partager ou soutenir mon point de vue qui est celui d’un simple citoyen. Je respecte votre point de vue, mais je ne le partage pas.
        Question d’ordre général : et y compris à Générations Mouvement, la démocratie ne se nourrit-elle pas d’avis différents, voire divergents ?
        Quant à exercer des activités non autorisées, ce n’est pas du tout ce que j’ai écrit et il n’est absolument pas dans mon intention de proposer d’y contrevenir mais si dire  » Je souhaite simplement VIVRE et non pas exister seulement  » est « indigne » selon vos termes , je me dis que mon propos a peut-être sa raison d’être … Cordialement JC Cluzan

  3. Cosnard

    Entièrement d’accord mais faudrait-il que les centres d’appels prévus hier fonctionnent !
    Aujourd’hui toujours rien alors on remet à demain.

Laisser un commentaire