Partager l'article

La 4ème journée mondiale du recyclage c’est le 18 mars. Créée en 2018 par le Bureau International du Recyclage (BIR), elle a pour but de promouvoir le recyclage auprès du grand public, afin de réduire l’incinération des déchets, de réutiliser les objets en les transformant afin de les remettre en circulation et leur donner une seconde vie.
En France, le FEDEREC (la Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage) organise une grande campagne d’information et de sensibilisation en vue de cette journée. De nombreuses associations se sont jointes au mouvement et mènent des actions à l’échelon local.

A cette occasion il est bon de rappeler les gestes utiles en matière de tri et de recyclage.

Trier ses déchets au quotidien

Que peut-on faire de nos anciens meubles ou de notre literie ? En fonction de leur état, nous pouvons les donner à des associations caritatives, les déposer dans une déchèterie publique plutôt qu’en pleine nature, ou les faire reprendre lors de la livraison d’un meuble neuf.

Donnez une nouvelle vie à vos vêtements

Lorsque que l’on fait le tri dans nos armoires, les vêtements, le linge de maison ou les chaussures dont on ne veut plus peuvent être revendus ou apportés dans des conteneurs de collecte. Ils seront réutilisés, recyclés ou valorisés, selon leur état.

Les piles, les lampes et les batteries doivent être déposés dans des points de collecte, magasins de distribution alimentaire, de bricolage, déchèteries, certaines administrations. Les médicaments non utilisés ou périmés peuvent être rapportés en pharmacie après les avoir débarrassés de leurs emballages et de leurs notices en papier qui finiront dans le bac de recyclage.

Les produits électriques et électroniques peuvent être donnés à des associations caritatives s’ils sont toujours en état de marche ou déposés dans un point de vente ou dans une déchèterie. Certaines associations réparent les appareils, ce qui leur donne une nouvelle jeunesse. Vous pouvez également les faire reprendre lors de la livraison d’un appareil neuf.

Recycler c’est aussi libérer sa créativité

Beaucoup d’objets peuvent être réutilisés, réinventés, customisés, par exemple, des palettes en meubles de salon, des pneus en jardinières ou en poufs de jardin, des bouteilles et des pots en vase ou en soliflore, des boîtes de céréales découpées et transformées en porte revues, des fourchettes en porte-clés, un vieil étui à lunettes en kit de couture, une vieille cravate en étui pour votre smartphone…

Et vous, le recyclage, cela vous parle ? Faites-nous partager vos idées de transformation et de réhabilitation d’objets qui ne vous servent plus.

Une loi antigaspillage pour limiter les déchets et préserver les ressources naturelles

Elle se décline en cinq grands axes :

  • sortir du plastique jetable ;
  • mieux informer les consommateurs ;
  • lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire ;
  • agir contre l’obsolescence programmée ;
  • mieux produire.

Elle prévoit par exemple, d’harmoniser la couleur des bacs sur tout le territoire français ainsi que les consignes de tri des emballages dès la fin de l’année 2022 mais également la création de nouvelles filières REP (responsabilité élargie du producteur) en 2025.
D’autres mesures de la loi anti-gaspillage sont entrées en vigueur le 1er janvier 2022 comme l’interdiction d’éliminer les invendus non alimentaires afin d’encourager les dons et le recyclage. Les industriels devront éviter le surplus de production en gérant mieux leur stock. Un renforcement du principe du bonus-malus devrait les inciter à améliorer le taux de recyclage de leurs produits. De plus il sera interdit progressivement de mettre à la décharge des déchets qui sont valorisables. Un dispositif de prise en charge du risque financier lié au cours des matières recyclées sera mis en place et garantira le prix de rachat des matières recyclées.

(Sources : www.ecologie.gouv.fr)

Cet article a 14 commentaires

  1. Boissel Gérard

    Cette cotisation permet d’avoir un agrément pour organiser des voyages, avoir un contrat d’assurance couvrant l’ensemble des vos activités, d’avoir un organisme de formation vous donnant tous les éléments pour que votre club soit bien organisé y compris vis a vis du RGPD (règlement de gestion et protection des données), des concours divers et variés, tous ces éléments renforcent l’attractivité de votre club
    Enfin au cours de cette longue période de pandémie, l’appartenance à un réseau important qui à continuer à informer ses adhérents, en donnant des pistes pour éviter l’isolement des personnes, etc. était très important…,,

  2. Deyris

    Monsieur quiquine. Je n ai pas tout compris. Juste une précision sans aucune animosité :Êtes vous toujours membre de generations mouvement ou bien êtes vous dans un club devenu indépendant ?merci beaucoup

  3. Jean QUIQUINE

    Cher monsieur Deyris
    Je ne critique, je constate
    Il y aurait beaucoup de choses à dire
    À Précigné, désormais, on ne parle plus de Générations mouvement

    À Précigné, désormais, on ne parle plus de Générations mouvement (émanation des aînés ruraux) lorsque l’on veut évoquer l’association des aînés de la commune. « Il faut désormais parler de « Activités Loisirs Seniors de Précigné » (ALSP) », précise Lucette Théberge, qui à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du 28 janvier, a succédé à André Etourneau à la présidence de l’association, ne regroupant pas moins de 195 adhérents.
    Ces derniers temps, quelques membres de l’association se posaient la question du bien-fondé d’être rattaché à la fédération sarthoise de Génération mouvement. Dans le sillage de ce qui s’était passé à Sablé-sur-Sarthe il y a près de trois ans, les aînés de Précigné ont eu envie de voler de leurs propres ailes et de s’affranchir d’un système, qui à leurs yeux, ne leur convenaient pas ou plus
    Ce changement n’aura aucune incidence sur nos activités. Elles vont se poursuivre tout à fait normalement. » Au passage, la cotisation passera de 14 € à 10 €

  4. Jeannine BON

    Cet article est très intéressant,
    un club de notre département vient d’organiser pour ses adhérents avec le SICTOM ( Syndicat Intercommunal de Collecte et Tri des Ordures Ménagères), une réunion d’information sur le tri. Après les échanges fructueux, tous sont repartis ravis d’avoir reçu ces informations sur le problème important du tri.

  5. CHAPUIS Catherine

    Je trouve très utile l’ensemble de vos articles, entre autres celui sur le recyclage. Je vs en remercie donc personnellement.
    Il serait bon en effet d’harmoniser la couleur des bacs sur le territoire français ainsi que les consignes de tri des emballages car, franchement, d’une région à l’autre, elles diffèrent et on s’y perd. Ça peut en décourager certains surtout si, au départ, ils ne sont pas très motivés, ce qui est regrettable pour autrui et la planète en général.

  6. Celine Mallard

    Il y a aussi le recyclage des cartouches d’encre, certaines enseignes comme Boulanger, Auchan… reprennent les cartouches contre 1 € à valoir sur un prochain achat, ce n’est pas grand chose mais c’est toujours bon à prendre.
    La collecte des bouchons en plastique pour les fauteuils roulants, la collecte des anciennes radios d’imagerie, la collecte des bidons de pétrole dans les decheteries, la collecte des téléphones portables actuellement organisé par la MSA de Picardie…. Le recyclage des pots en verre en petits vases ou pour mettre des bougies pour decorer les tables lors des manifestations des associations… Décorer des caissettes à clémentines pour entreposer différentes choses….

  7. Rocca Alain

    Je suis tout à fait d’accord avec Generations Mouvement car moi-même à 71ans j’en fais partie et je trie et recycle au maximum mes déchets

  8. Cluzan Jean -Claude

    Cet article est fort utile parce que si chacune et chacun connait la déchetterie et les bacs de diverses couleurs, on ne pense pas forcément à donner une nouvelle vie à de vieux outils, jouets et autres …

  9. Réponse à Jean Quinine : “tout le monde le sait”, j’en doute !! Sûrement pas “le vieux” que je suivais en voiture ce matin et qui a balancé ses poubelles par la vitre du conducteur.
    CD 66 ans.

  10. JEAN QUIQUINE

    pour faire vivre votre site vous faites des copier coller d articles
    ce que vous ecrivez tout le monde le sait
    vous prenez les vieux pour des demeurés
    aucun article utile

    1. Annie

      Nous, à la Jumellière dans le 49, à Chemillé en Anjou, on recycle !

    2. Bonjour M. Quiquine,

      Générations Mouvement est navré d’apprendre votre mécontentement face à nos articles.

      La bienveillance, l’échange et la co-construction sont des piliers au sein du mouvement, c’est pourquoi nous prenons en compte votre retour mais ne pouvons accepter certains mots déplacés qui ne sont pas nécessaires dans une association à l’écoute comme la nôtre. Nous nous verrons dans l’obligation de modérer vos commentaires si cela venait à se reproduire.

      Sachez que nous sommes en constante recherche de bénévoles pour soutenir nos actions. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pourriez rejoindre nos 80 000 bénévoles et proposer, voire écrire, les articles que vous jugerez plus pertinents et plus intéressants pour notre communauté.

      Nous restons à votre disposition pour échanger le cas échéant.
      L’équipe Générations Mouvement.

    3. deyris

      pas cool . Pourquoi critiquer?
      vous avez de la chance de tout connaître. Et même si c est le cas il n est pas inutile de rappeler

      1. Jean QUIQUINE

        Cher monsieur Deyris
        Je ne critique, je constate
        Il y aurait beaucoup de choses à dire
        À Précigné, désormais, on ne parle plus de Générations mouvement
        À Précigné, désormais, on ne parle plus de Générations mouvement (émanation des aînés ruraux) lorsque l’on veut évoquer l’association des aînés de la commune. « Il faut désormais parler de « Activités Loisirs Seniors de Précigné » (ALSP) », précise Lucette Théberge, qui à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du 28 janvier, a succédé à André Etourneau à la présidence de l’association, ne regroupant pas moins de 195 adhérents.
        Ces derniers temps, quelques membres de l’association se posaient la question du bien-fondé d’être rattaché à la fédération sarthoise de Génération mouvement. Dans le sillage de ce qui s’était passé à Sablé-sur-Sarthe il y a près de trois ans, les aînés de Précigné ont eu envie de voler de leurs propres ailes et de s’affranchir d’un système, qui à leurs yeux, ne leur convenaient pas ou plus
        Ce changement n’aura aucune incidence sur nos activités. Elles vont se poursuivre tout à fait normalement. » Au passage, la cotisation passera de 14 € à 10 €
        A quoi servent les 4 euros
        Cordialement

Répondre à DEBLOCK Christiane Annuler la réponse