Partager l'article
trois femmes seniors dans une cuisine assises devant un ordinateur

Généralement plébiscité par les jeunes cherchant à se rapprocher de leur lieu d’étude, la colocation séduit également les seniors d’année en année. Que les raisons soient économiques ou sociales, ces derniers n’hésitent plus à ouvrir la porte de leur maison ou à la quitter, pour les plus téméraires, pour vivre une aventure hors du commun.

Et pourquoi ne pas partager un logement avec d’autres seniors ?

repas entre seniors

Loin de ressembler à « L’auberge Espagnole » de Cédric Klapisch, la colocation pour les seniors a comme des airs de colonies de vacances.

Vivre et partager son quotidien, ses activités, ses repas, ses humeurs, son ou ses histoires avec ceux qui deviendront au fil du temps des amis, c’est le choix que font de plus en plus de seniors. D’après le site de colocation Appartager.com « 41% de leurs utilisateurs de plus de 50 ans partagent un logement avec plus de deux personnes… ».

En plus de mutualiser leur budget de vie courante et ainsi augmenter leur pouvoir d’achat, la colocation permet de rompre avec l’isolement en conservant du lien social, de se sentir utile et donc de renforcer l’estime de soi. Bien que certains fassent parfois le choix de quitter leur maison pour des espaces plus réduits, la colocation est l’opportunité pour beaucoup d’autres d’accéder à des logements plus spacieux et mieux adaptés en termes de mobilité. Dans les deux cas, la solitude souvent ressentie dans l’ancien logement est tronquée par la convivialité et la dynamique de groupe du nouveau, et ce, sans faire de concessions sur son intimité : chacun sa chambre pour méditer si besoin !

Et la colocation intergénérationnelle, on en parle ?

Certains seniors se dirigent également vers la cohabitation intergénérationnelle en louant une partie de leur logement à des étudiants, des jeunes travailleurs et parfois même des familles entières. Dans d’autres cas, c’est le senior qui emménage dans une famille.

Tout comme la colocation entre seniors, ce mode de vie permet de conserver du lien social, de réduire les frais quotidiens et de logement mais pas seulement ! La colocation intergénérationnelle remet la compréhension de l’« Autre » au cœur des esprits.

En plus de favoriser la transmission mutuellement de connaissances et expériences diverses, cette forme de cohabitation contribue à une meilleure cohésion sociale. Ainsi, par l’échange, le partage et parfois les désaccords, les regards changent, les préjugés s’effacent pour laisser place à plus de tolérance et plus d’ouverture sur la Vie.

Parfois cela aboutit à de belles histoires, comme celle de Guy qui finit par adopter Florian, 20 ans : De la colocation à l’adoption : la belle histoire de Florian et Guy, devenu père à 55 ans.

Pour en savoir plus sur la cohabitation intergénérationnelle direction jeunes.gouv.fr et pour la colocation entre seniors direction l’ADIL de votre département sur www.anil.org.

Et vous, seriez-vous prêt à tenter la colocation ? Dites-nous tout en commentaire.

Laisser un commentaire

  • Post published:17 février 2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Post category:Social
  • Post last modified:18 février 2022