Partager l'article

Comme chaque année, la fédération de Gironde organise un concours de poésie ouvert à l’ensemble des adhérents du Mouvement. Le thème retenu pour cette édition était identique à celui des autres concours nationaux à savoir qu’il fallait s’évader “Derrière la fenêtre“.

Et à ce petit exercice, Joseph Verger, adhérent du club des retraités de la Rance à Quédillac (35), a été récompensé par le jury qui s’est réuni début août pour désigner le vainqueur.

1

Joseph Verger

FD Ille et Vilaine

2

Gisèle Simon

FD Savoie

3

M. Kubler

FD Lot

Suite du classement :
 
4e Mme Coldefy – FD Lot
5e Mme Leskovsek – FD Gers
6e Mme Pellet – FD Gironde
7e Mme Deraugnaucourt – FD Pyrénées At.
8e Mme Guillot – FD Savoie
9e Mme Volle – FD Ardèche
10e M Brunet – FD Lozère
Prix spécial :
 
Mme Ducamps – FD Landes
Mme Rabusseau – FD Indre et Loire

Félicitations à tous les participants au concours et un grand merci à la fédération de la Gironde pour l’organisation et la pérennité de cette épreuve.

Le thème de l’édition 2023 sera défini dans les prochaines semaines ; nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

La poésie lauréate

Acrostiche à la Liberté

D errière la fenêtre, tout là-bas,
E lle salue d’une main conquérante
R evêtue d’une robe chatoyante,
R êvant d’amour et de ses falbalas.
I l est là-bas, le ravissant manège
E lle est là-bas, la tendre volupté.
R ejoignons vite ce joyeux cortège
E mpressons-nous d’enlacer la mariée.

L aissez-moi, laissez-moi déambuler
A ux quatre vents de Dame Liberté.

F oin de mes maux, indomptables misères,
E nfermé, ankylosé, mort vivant
N éantisé dans un fauteuil roulant.
E hpad, antre de toutes les galères,
T u consumes les corps à petit feu
R egarde comme je deviens gâteux,
E sseulé, abandonné, cafardeux.

L ibérez-moi de ce sinistre enfer
A u diable la torpeur au goût amer !

L a vie est là, derrière ma fenêtre,
I nsolente comme le cerf-volant
B attant les airs de sa queue de géant.
E lle m’appelle aux rives du bien-être.
R endez-moi la fougue de ma jeunesse
T ransportez-moi au festin d’allégresse.
E nfin je renaîtrai, je renaîtrai peut-être.

J. Verger - Une plume alerte et inspirée

Cet article a 15 commentaires

  1. VOLLE M.F.

    Combien y avait-il de participants à ce concours de poésie ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    M.F. VOLLE

  2. René Gendrot

    Bravo à Joseph
    L’écriture n’a plus de secret, toujours aussi agréable à lire et quel régal pour les lecteurs
    félicitations et bonne journée à toutes et tous

  3. marie-france Brunet

    Joseph ,tu es vraiment le meilleur et Quédillac doit être fier d’avoir chez eux un tel talent.
    Bravo encore.

  4. Claudine

    Que c’est beau.
    Félicitations

  5. Michel Ebalard

    Les talents sont comme les grands crus, le vieillissement les bonifient…
    Merci de m’avoir fait connaitre un mot de la langue française que j’ignorai: l’acrostiche.
    Je ne sais pas quand je pourrais l’employer mais je vais déjà tester si je peux le retenir…

  6. Joseph VERGER

    Rectificatif
    Je croyais m’adresser seulement à Huck en utilisant l’icône “répondre” contenu dans son message, avant de le faire pour chacun de vous. Il va de soi que je vous remercie tous, Jean-Claude, Patrick, Claire, Jean-Paul, René (le seul que je connaisse), Liliane et Catherine pour vos messages d’encouragements et de félicitations. Il est vrai que, dans ce délicat exercice, j’ai eu recours à l’acrostiche. Ce n’était certes pas la voie la plus facile, mais j’aime bien quand les choses me résistent… Et là, étrangement, ma plume a fait le reste… Merci encore et, si vous êtes aussi un peu poète, n’hésitez pas… La rime finit toujours par surgir au bout du vers…
    Bien cordialement
    Jh Verger

  7. Joseph VERGER

    J’ai en effet beaucoup d’admiration pour nos auteurs dits classiques, les la Fontaine, Hugo, Leconte de Lisle… mais tenter de les égaler, c’est pour moi mission impossible…
    Regardons humblement ce qu’ils ont fait et inspirons-nous de leur talent…
    Merci pour votre beau commentaire
    Très cordialement
    Jh Verger

  8. CHAPUIS Catherine

    Superbe !!! Je suis admirative : poème + acrostiche = bravo à l’auteur.

  9. René TIREL

    Bravo et félicitations

  10. jean paul

    Que c’est beau.
    On en veut encore.
    Bravo
    J P.

  11. Claire

    Ce touchant aller et retour va droit au cœur. Félicitations

  12. PATRICK ROUSSEL

    Bravo au magicien des mots

  13. Jean -Claude CLUZAN

    Magnifique texte
    d’autant
    qu’il est accompagné d’une acrostiche …

    Félicitations

  14. HUCK

    digne des plus grands poètes des siècles passés!

Répondre à René Gendrot Annuler la réponse