Partager l'article

Depuis le 1er juillet 2021, il n’est plus possible de créer de nouveaux DMP (Dossier Médical Partagé). Si vous l’aviez créé avant cette date, vous pouvez toutefois le consulter ou y ajouter des informations.

Piloté par le Ministère des solidarités et de la santé et par l’Assurance Maladie, “Mon espace santé” a été conçu pour contenir un dossier médical et une messagerie sécurisée de santé. La plateforme, sécurisée et hébergée en France, va s’enrichir progressivement dans les prochains mois avec de nouvelles fonctionnalités, comme l’alimentation directe des résultats d’examens et des soins réalisés en ville et à l’hôpital, de nouveaux services numériques de prévention, de prise de rendez-vous, de télémédecine, dans le cadre d’un catalogue d’applications intégré à Mon espace santé.

À partir de janvier 2022, si vous êtes affilié à l’Assurance maladie, vous recevrez un courrier ou un courriel vous demandant d’activer votre Espace santé. Vous disposerez alors d’un délai d’un mois pour vous opposer à sa création. Sans réponse de votre part, votre Espace santé sera automatiquement créé.

Tous les usagers qui disposaient déjà d’un Dossier médical partagé (DMP) avant le 1er juillet 2021 retrouveront automatiquement leur dossier et leurs données de santé qui y sont stockées dès l’activation de Mon espace santé.

Cet article a 23 commentaires

  1. juille

    encore une nouveauté qui va ne servira à rien comme le DMP. une tranche supplémentaire dans le millefeuille !! il faudra toujours répéter x fois les mêmes choses aux professionnels de santé !! questionnaire oblige…

  2. RR

    Rares sont les professionnels intégrant les données dans le DMP et celles que j’ai mises en tant que patiente (résultats d’examens notamment) ne se retrouvent pas du tout dans l’Espace santé ; il me faut tout recommencer !
    Alors je reste bien dubitative… pourquoi ne pas avoir conservé le DMP ?

  3. Briche gerard

    C est vrai les professionnels de santé ne renseignaient pas le dmp il faudrait les obliger à le faire pour l espace santé sinon ça sert à rien

  4. Robert

    Pourquoi ne pas servir ceux qui avaient un DMP avant les autres, cela permettrait d’avoir des réactions plus intelligentes.

  5. baudry

    ce n’est pas en multipliant les techniques de stockage et en les changeant sans arrêt qu’ on nous incitera à les utiliser . Si on doit avoir 50 identifiants et 50 mots de passe pour fonctionner , c’est à fuir , Par contre le bombardement des news letters des email douteux, et le harcèlement téléphonique qui se moque de Bloctel, c’est sans discontinuer , je ne décroche plus mon téléphone et je ne regarde ma messagerie qu’une fois par semaine, beau progrès

  6. Patrick Roumilhac

    Le DMP est un fiasco car peu de professionnel y ont déversé des informations. A l’exception des factures pharmaceutiques et des résultats de laboratoire depuis que le mien a changé de système informatique.
    J’ai de gros pb de santé et rien n’est mentionné dans le DMP en tant que tel. Espérons que mon espace de santé sera mieux présenté. Par exemple que le personnel des Urgences puissent connaitre mes pathologies dès qu’ils y ont accès, sans devoir ouvrir les dépenses pharmaceutiques. Les professionnels de santé ont-ils les interfaces pour alimenter l’Espace sans avoir à faire des doubles saisies ?

  7. Casana

    Effectivement le DMP n’a servi à rien sinon dépenser de l’argent public. Pour créer l’espace santé ce n’est pas simple, le numéro an verso de la carte vitale est en partie effacé et pour le récupérer j’ai passé 45 mn au numéro 3646 et j’ai du raccroché. Bravo l’organisation de la secu. J’abandonne

    1. Roy

      pareil pour moi. J’ai poursuivi en fouillant dans Ameli, je crois, pour trouver un lien tout à fait par hasard. Mais j’ai encore galèré. 3 semaines d’abandon dépité. Je m’y suis remis aujourd’hui j’ai repéré le code du type 0000123456. Pour ne pas me tromper j’ai utilisé le copier-coller : rejeté à chaque tentative !!! alors que je commençais à enrager et juste avant un nouvel abandon, j’ai re-tenté en escamotant tous les zéros du code qu’ils m’avaient envoyé !!! ET je suis enfin entré dans un “Espace Santé” vierge. Est-ce que considérer les zéro comme facultatifs coulait de source ? pourquoi envoyer ces 0000 s’ils me font pas partie du code ? sans même avertir. Je crois que c’est pervers.

  8. Paillet

    C est ce que promettait le DMP Kehl ai créé et juste es remboursements pharmacie. Même pas les vaccins covid. A lors à quoi bon, ce sera pareil. Sur La carte vitale ce serait plus simple, les pauvres gens qui ne sont pas “informatique” que vont ils faite ?

  9. Roger Thoré

    Cela n’aurait pas été plus simple de pouvoir insérer nos problèmes de santé , sur la carte vitale ????
    Bien des personnes n’ont pas accès à internet , ou ne savent pas s’en servir !!!!!
    Alors que tous les médecins , infirmiers , pharmaciens , pompiers pourraient lire cette carte qui fait partie de notre portefeuille maintenant et depuis longtemps !!!!!!!
    Quand les Personnes intelligentes qui nous gouvernent comprendront-ils qu’il vaut mieux faire simple au lieu de faire compliqué ?????

    1. André Fiéloux

      On n’est pas foutu, enfin ceux qui nous gouvernent, de faire un truc au top alors qu’on dépense des milliards d’euros pour aller dans l’espace… Nous sommes en 2022 et on n’est pas capable de centraliser tous les renseignements médicaux au même endroit.. Ah! Pardon! On aurait pu avec le DMP mais … c’est surtout les intéressés et les pharmacies qui l’alimentaient. Les laboratoires, les radiologues, les spécialistes et généralistes ne veulent pas le faire alors qu’ils sont tous, ou presque, informatisés. Pour nous taxer, nous fliquer et nous ponctionner, ils ont su centraliser TOUT ce qui nous concerne; pourquoi pas pour notre santé??? Non, on refera et re refera des examens déjà prescrits dont les résultats ne sont visibles QUE par celui qui les demande. Encore un fiasco annoncé!

      1. dominique paquereau

        En plus, ne pas oublier la création du livret de santé par Alain Juppé.
        Ce fut le premier fiasco qui avait coûté cher à l’état

  10. Christophe

    Les serveurs qui stockent ces données sont ceux de Google ? ou de Microsoft ? Toutes nos données médicales à la disposition des GAFA. Un beau progrès consommateur de carbone….

    1. Christophe DAUSSY

      Les datas sont bien considérés par les dirigeants économiques comme “l’or noir du 21ème siècle”, quand on voit la marchandisation de la médecine grâce à Big Pharma, on comprend pourquoi cette chasse aux données de santé !

  11. DOMINIQUE bouin

    Bien sur que c’est une excellente idée. j’ai ouvert aussi un DMP mais hormis des remboursements de frais pharmaceutiques et les documents que j’y ai mis rien… Les professionnels de santé à qui j’en ai parlé trouvent l’idée bonne aussi mais ils souhaitent rester des professionnels de santé et non des gestionnaire de base de données, je pense. Alors tout cela ne sera vraiment effectif lorsque que toutes les données pourront y être stockées automatiquement. Cela devient de plus en plus possible avec les progrès de la technologie. Souhaitons du succès à “Mon accès santé”

    1. Dgeg

      Bonjour
      Hé ! oui moi aussi j’ai ouvert mon DMP
      résultat à part les remontées de la CNAV médicaments, les professionnels de santé s’en foutent magistralement.
      mon toubib a le logiciel de transfert m’a t il dit mais n’y dépose jamais rien mais l’a consulté et m’a dit c’est bien de l’avoir remplit.
      quant aux labos ou radios ils me regardent comme si ils découvraient l’Amérique.
      encore un truc qui ne servira à rien.
      je n’ouvrirai pas un nouveau compte s’ils ne sont pas foutu de faire la passerelle avec le DMP.

  12. CAV

    L’idée est bonne, espérons que cela ne finira pas comme le carnet de santé ou le DMP. Que d’argent public gâché !

  13. AMT

    Je reste très sceptique : j’ai ouvert un DMP il y a pas mal de temps et je n’y trouve que les frais pharmaceutiques. Rien des différents médecins ou hôpitaux que je consulte régulièrement. Pourquoi ce boycott ?

  14. Edith Calbrix

    Je suis persuadée que cela permettra des économies en évitant les multiplications d’examens dès que l’on change de médecins ou spécialistes. Il était temps de prendre cela en mains. Bravo et espérons que cela marchera enfin.

  15. JC

    Le problème en effet est quel sera l’attitude des professionnels de santé??

  16. BATTAGLIN

    Enfin !!!!!

  17. Chb

    Enfin! Espérons que les professionnels de santé joueront le jeu et ne frenneront pas des quatre fers, comme jusqu’ici…

  18. PERES

    Bravo ! Enfin une vraie compilation (ce qui est souhaitable) des données santé pour coordonner les actions des différents corps médicaux et paramédicaux.

Laisser un commentaire

  • Post published:23 décembre 2021
  • Post comments:23 commentaires
  • Post category:Santé
  • Post last modified:3 février 2022