Partager l'article

La transhumance, c'est quoi ?

La transhumance est un système d’élevage, mené sous la conduite de bergers, fondé sur le déplacement de troupeaux d’un lieu à un autre en fonction des périodes de végétation. 

Dans le Gers, elle a lieu en général deux fois par an, au printemps afin que les troupeaux rejoignent les alpages (estive) où ils pourront trouver tout l’été une herbe fraiche et abondante, et aussi en début d’automne, période où ils redescendent dans les vallées pour la saison d’hiver. C’est une tradition ancestrale inscrite au patrimoine culturel immatériel français depuis 2020. Elle est présente dans beaucoup de nos régions.

Un arrêt gersois festif sur la route de la transhumance.

Assister à la “route de la transhumance hivernale” est un rendez-vous annuel incontournable pour les adhérents Gersois de Générations Mouvement. Le club du bastion Jégunois était très heureux de retrouver, ce 17 septembre 2022, la « Route de la Transhumance » association partenaire de la Fédération du Gers et des « Joyeux compagnons Saint Montais ».

De Jégun, le groupe des marcheurs de la Fédération du Gers est parti pour Laujuzan, à la rencontre du troupeau. Celui-ci a été accueilli dans une belle prairie où il a trouvé un petit peu d’herbe et de l’eau fraîche. Pendant la sieste de nos amis à quatre pattes, un repas a été servi dans une ambiance musicale car dans le Gers tout se termine par une chanson.

 Au départ des moutons pour Toujouse, la bergère a expliqué à l’assemblée, la rudesse de la vie dans l’estive.

Nous parcourons 120 km en trois semaines avec 120 brebis. Six chiens encadrent les moutons, ce sont des bergers des pyrénées et des borders collie.
Il y a également 2 patous pour garder le troupeau. L’été dans la montagne nous sommes deux mais pour faire la transhumance nous avons avec nous 6 bénévoles. Nous partons d’au dessus du lac d’Estaing jusqu’en Gironde du côté de Barsac. Notre cabane en estive est à 2000 mètres, nous n’avons ni eau courante, nous faisons notre toilette dans le torrent, ni électricité, ni téléphone. Cette année pour la première fois le SIVOM nous a donné un téléphone satellite avec quelques sms, que nous pourrons utiliser si nous avons des problèmes.

Plus tard, les moutons sont repartis pour 5 km avant de gagner la prairie où ils passeront la nuit. Cette année les 30 degrés extérieurs ont eu raison de beaucoup de marcheurs présents nombreux habituellement. À Toujouse, comme tous les ans, beaucoup de monde attendait le troupeau.

C’est le même plaisir qu’au tour de France tout d’abord la caravane publicitaire qui ouvre le chemin, les moutons avec les marcheurs et la voiture balai qui transporte les moutons fatigués”.

La fête a continué à Toujouse, sans les bénévoles, pour eux, il était temps de rentrer se reposer après de longues heures de marche.

Et dans votre région, comment se passe cet évènement, n’hésitez-pas à nous faire partager votre expérience.

Laisser un commentaire

  • Post published:13 octobre 2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Post category:Vie locale
  • Post last modified:20 octobre 2022