Partager l'article

L’association des Gais lurons à Saint-Puy dans le Gers est présidée depuis 2019 par Gordon Elston, citoyen britannique installé depuis 2005 dans le département.

Avec sa femme Suzan, ils prennent à cœur d’animer cette association de 35 adhérents dans un village comptant 600 habitants. Avec deux préoccupations : créer du dynamisme et être un partenaire responsable de la commune.

S’intégrer grâce à la vie associative

 « Une association est un formidable moyen pour s’intégrer ! Suzan s’est inscrite à la gymnastique aux Gais lurons.

Quand le président a décidé de quitter ses responsabilités, il n’y avait personne pour lui succéder. »

 

« Pour moi, la gymnastique fut très importante car j’y ai rencontré beaucoup de personnes. Entre Britanniques il n’y a pas la barrière de la langue mais pour rencontrer des Français, il n’y a que l’association !

Je fus très soucieuse pour l’activité de gymnastique car, si personne ne reprenait la présidence, elle pouvait s’arrêter. Sans association, on ne peut rien faire. »

Gordon et Suzan sont alors sollicités pour reprendre la responsabilité du club

Gordon : « Pour nous, il est essentiel de faire vivre l’association, d’autant que l’activité de gymnastique est la plus dynamique… Maintenant, pour consolider cela, il nous faut trouver de nouvelles activités, notamment pour les plus jeunes, comme le tir à l’arc ou le karting. »

Ils ont su créer un dialogue de proximité avec le maire et le Conseil municipal

La commune de Saint-Puy s’implique beaucoup dans la vie associative

Gordon : « La commune de Saint-Puy s’implique beaucoup dans la vie associative. Elle tient à la diversité des activités et aux échanges inter associatifs. Le maire nous a beaucoup soutenus, notamment en 2020 en nous permettant d’utiliser les salles, autant que possible, pour que la gymnastique continue. »

Suzan : « Le maire a mis en place une concertation entre associations afin d’établir un calendrier des activités et des manifestations. Ainsi, une cohésion se crée entre les associations. En 2020, pendant le confinement, nous avons relayé toutes les informations, les jeux et les quizz de la Fédération départementale. Ce fut très important ».

Ainsi, une cohésion se crée entre les associations...

Deux ans après son élection Gordon se donne deux missions

Gordon : « Je souhaite attirer plus d’adhérents afin que l’association soit encore plus dynamique en mettant en place de nouvelles activités. Je vais faire en sorte également de trouver des membres du Conseil d’administration volontaires et les motiver pour qu’ils prennent en charge, à la semaine, au mois, à l’année, une activité. Cela permettrait d’avoir un Conseil d’administration fort avec un engagement personnel de ses membres pour monter des projets et les réaliser…

Je veux redonner aux autres ce qui m’a été donné quand nous sommes arrivés à Saint-Puy. Nous y avons été accueillis, intégrés. Mon engagement est un signe de reconnaissance pour la confiance qui m’a été faite lors de mon élection…

Il nous faut un panel d’activités variées pour les plus jeunes et les moins jeunes. Un arc en ciel de personnes âgées ! Je tiens aussi à montrer aux autres qu’il y a un monde autour de nous à explorer et des activités à pratiquer hors de Saint-Puy. Je veux attiser la curiosité des adhérents en sortant du village et en leur proposant des activités tournées vers l’extérieur. »

Merci à Mado Guillory, présidente de la Fédération départementale du Gers pour sa participation à l’entretien et à Fabienne Lauffenburger, secrétaire salariée, pour l’organisation de cet interview en visioconférence et sa maîtrise de la langue anglaise qui nous a permis de mieux nous comprendre en se faisant traductrice chaque fois que nécessaire.

Retrouvez l’intégralité de l’échange recueilli par Brigitte Bidaud, dans le Tambour Battant 68 du mois de juin 2021.

fabienne

Cet article a 2 commentaires

  1. Alice Yeandle

    Good to hear that British people are joining clubs and being active and motivating.
    Wishing you every success.

    C’est agréable d’apprendre que des britanniques devient membres des Clubs et qu’ils sont actifs et qu’ils apportent motivation. Vous souhaitent beaucoup de succès.

  2. Anny Barrué

    Bravo à Saint Puy!
    Originaire du Gers, expatriée enSavoie, je reste très attachée à mes racines et suis très heureuse de voir ce département à l’honneur grâce à Gordon, Suzan, Mado, Fabiennne.
    Au plaisir de vos nouvellles.
    Anny Barrué

Laisser un commentaire