Suite à l’annonce d’Emmanuel Macron, faite à l’occasion de son intervention du lundi 13 avril sur la limite d’âge pour le déconfinement, un débat s’est installé dans l’opinion pour savoir quels sont les critères à prendre en compte pour définir les personnes à risque. Aujourd’hui, si le pourcentage de décès est plus élevé chez les personnes âgées, il reste que le nombre d’hospitalisations est plus important chez les 45-64 ans que chez les 65-74 ans. Alors chacun se fera son opinion.

Pierre Erbs, Président de la Confédération Française des Retraités, mais aussi secrétaire de la Fédération nationale Générations Mouvement, a publié un communiqué de presse pour dénoncer cette décision qu’il juge discriminatoire pour les retraités. Interrogé jeudi 16 avril, par les journalistes de C dans l’air sur France 5, il a rappelé l’importance et le rôle que tiennent les retraités dans le fonctionnement de notre société.

Pierre Erbs - Président de la CFR

Finalement, vendredi 16 avril, Emmanuel Macron a fait une mise au point et annoncé qu’il « ne souhaitait pas de discrimination » des personnes âgées dans le déconfinement, mais « en appellera à la responsabilité individuelle« . Dont acte. Ces revendications auront eu, pour le moins, le mérite de faire avancer le débat.

France 5 : « Ce virus est une vacherie »

L’extrait sur l’âge limite pour le déconfinement se situe au milieu de l’émission. Avancez le curseur du lecteur vidéo jusqu’à 35:20  

Cet article a 4 commentaires

  1. BESNARD Danielle

    Cette discrimination, du fait de nous classer dans la catégorie « vieux », m’a fait bondir de colère.
    Oui, nous avons eu une belle espérance de vie et nous ferons en sorte de poursuivre cette aventure pour partager joies et peines avec tous ceux que l’on aime.. Déjà, le mot employé seul m’horripile « vieux » : à jeter, bon à rien ? Pas forcément ? Alors, soyons respectueux les uns envers les autres. « Il faut de tout pour faire un monde  » …alors, nous en faisons partie. Je suis profondément choquée de constater le nombre de morts causés par cette pandémie. Ce n’est pas sa faute d’ailleurs, mais le manque de prise au sérieux, la gestion bâclée (masques qui servent à rien, matériel médical inexistant ou non- approprié..arnaques, promesses non tenues..)) Combien de seniors ont payé de leur vie ? Et pourtant, nous n’avons pas joué avec la sachant précieuse. Nous avons fait de notre mieux pour la préserver, quoiqu’en pense certains :les « vieux qui sortent tous les jours pour une baguette, aller au cimetière, faire un coucou derrière une vitre… Respectez le travail de celles et ceux qui , aussi parfois malheureusement, meurent pour nous. Respectez tous ceux qui étaient obligés d’aller au-devant du Malin. Alors, s’il doit nous cueillir au bord du chemin, sans le provoquer, que nous soyons à égalité avec tout le monde. Nous sommes, à tous les niveaux, un maillon de cette chaîne d’où sa solidité à toutes épreuves. Alors, le déconfinement : Tous ensemble

  2. MARCEL VIELLE

    que chacun assume sa responsabilité en accord avec son médeçin de famille .

    « Des recommandations c’est bien mais pas d’obligations « .

  3. De Vel Fabienne

    J aurai 70 ans en octobre. Je randonne 3, 4, 5h, j entretien un jardin de 1500m2 en terrasses, pratique la gymnastique, le yoga et en été la l aquagym et natation. Mange sainement. Suis en très bonne santé. Mes amies aussi. Alors je suis « choquée » lorsque j entends qu’il est question qu’on nous oblige un confinement jusqu’à la fin de l année !
    Merci Monsieur Macron, honte à vous. Vous nous privez de voir nos enfants et petits-enfants. Je vous souhaite la pareil lorsque vous aurez notre âge ! Ce n est pas l âge qui est un risque mais la santé.

    1. Fernande CARRERE

      En tant qu’ancienne infirmière je suis scandalisée par les propos tenus par Mme De Vel. Sachez Madame que le Covid 19 a mis à genou et même plus, des personnes aussi fortes et plus jeune que vous. Je vous conseille d’écouter ceci :
      « Dis, quand comprendras-tu » chanté par 2 soignants au front. Vous le trouverez sur Internet. Et peut-être comprendrez vous l’inquiétude de ceux qui ont en charge la santé de tout le monde : jeunes ou vieux, en pleine forme ou fragile …

Laisser un commentaire