Mesdames, messieurs, chers amis,

Alors que nous nous préparons à entrer dans une période de confinement plus longue et que le pic de l’épidémie est encore devant nous, je tiens tout d’abord à vous assurer que la Fédération nationale, les membres du Conseil administration et ceux de l’équipe salariée sont à vos côtés.

Je tiens à partager avec vous quelques idées et conseils pour continuer à vivre chez soi en toute sécurité et à faire vivre le lien social, ce lien indispensable à toute vie humaine et qui est au cœur de notre mission.

Je tiens aussi par ce message à vous rappeler quelques principes à respecter afin de protéger les autres, les plus fragiles, et à nous protéger nous-mêmes, le temps que cette crise sanitaire s’achève.

Conseils dans sa vie quotidienne

Vous le savez, le personnel soignant est totalement mobilisé auprès des personnes atteintes du virus… et de tous les autres malades qui ont toujours les mêmes besoins de soin. Le meilleur service à leur rendre c’est de ne prendre aucun risque qui pourrait nous obliger à nous déplacer à l’hôpital.

  • Mangeons sainement en préservant l’équilibre alimentaire dont nous connaissons les règles. Il est tentant de cuisiner et de faire de la pâtisserie un peu plus que d’habitude… Mais faisons attention !
  • Portons une attention particulière à tous nos gestes de la vie quotidienne afin de réduire au maximum les accidents domestiques. Là aussi, il est tentant avec les beaux jours qui arrivent de procéder à un grand nettoyage ! Ce n’est pas le moment venu de dire « Je vais en profiter pour repeindre mon plafond ou laver mes rideaux » !
  • Faisons attention à limiter les risques de chute, de brûlures en cuisinant, faisons attention quand nous jardinons… Nous savons faire preuve de bon sens.
  • Continuons à pratiquer un peu d’activité physique en marchant dans son jardin, autour de chez soi, dans la limite bien entendu des directives gouvernementales.
  • Maintenons des horaires de vie réguliers tout en préservant une bonne image de soi.
    •  

Solidarité 

L’un des objectifs de Générations Mouvement est la solidarité et la création de lien social. Plus que jamais, même si les visites sont aujourd’hui interdites, nous pouvons continuer à faire preuve de bienveillance envers les autres et à jouer une partie du rôle que nous jouons en temps ordinaire.

  • Signalons aux mairies dont nous sommes généralement très proches, le nom des personnes que nous savons isolées, seules, fragiles. Des registres communaux existent à cet effet.
  • Utilisons très régulièrement, et cette fois sans modération, notre téléphone pour appeler nos adhérents, leur manifester notre amitié, et plus particulièrement ceux d’entre eux qui les plus fragiles et les plus seuls, qui peuvent être en proie à des sentiments d’angoisse. Certaines fédérations sont organisées en cantons ou en secteurs. Appuyons-nous sur leur délégué pour nous accompagner dans cette tâche.
  • En un mot : donnons de nos nouvelles de nous et prenons des nouvelles des autres, les proches, les voisins, les adhérents.
    •  

Principes à respecter

  • Respectons les consignes des Pouvoirs Publics et des Autorités sanitaires.
  • Restons le plus possible chez nous !
  • Ne sortons qu’en cas de nécessité absolue en utilisant l’autorisation de sortie dérogatoire. Utilisons celle-ci avec une très grande modération.
  • Utilisons les gestes barrières, notamment en nous lavant les mains régulièrement et respectons la distanciation nécessaire (1 mètre minimum).
    •  

Je sais par ailleurs que certaines fédérations ont mobilisé leurs adhérentes couturières pour fabriquer des masques. Chaque initiative qui témoigne de la solidarité est à souligner. Cependant, ces initiatives ne doivent pas nous faire oublier qu’un masque protecteur doit répondre à certaines contraintes de fabrication et qu’un masque fait maison ne remplace ni un vaccin, ni les gestes barrières, ni un vrai masque. Il nécessite également de la rigueur dans son utilisation et sa destruction après emploi.

Je terminerai en ayant une pensée particulière pour tous ceux qui ont des proches en maisons de retraite. Je sais combien il est éprouvant pour eux de vivre cette période d’éloignement et je tiens à leur exprimer toute ma sympathie.

Henri LEMOINE

Président de la Fédération Nationale Générations Mouvement

Laisser un commentaire