Partager l'article

Comme nous l’avons fait en direction de Monsieur le président de la République, la Fédération nationale de Générations Mouvement a pris récemment l’initiative d’adresser un courrier signé par Henri Lemoine, président de Générations Mouvement, en direction de tous les maires de France.

Ce courrier a pour objet de positionner Générations Mouvement auprès des collectivités locales pour « l’après-COVID », et renvoie naturellement aux Fédérations départementales. Retrouvez ce courrier adressé en e-mailing aux 35.000 maires de France.

Les Fédérations départementales de Générations Mouvement ont naturellement la possibilité de confirmer leurs actions auprès des maires de leur département; à cet effet, la Fédération nationale met à leur disposition le fichier électronique des maires du département pour qu’elles puissent réaliser leur propre e-mailing.

Renseignements :

Interview d’Henri Lemoine –
Président de Générations Mouvement

portrait M. Lemoine (1) (800x600)

Pourquoi écrire à tous les maires de France ?

Générations Mouvement est présent, à travers ses associations locales, dans plus d’un quart des communes du pays. Ces associations participent grandement au dynamisme des communes à travers une multitude d’activités et de services proposés aux adhérents, mais également à toute la population. Avec l’assouplissement des mesures sanitaires, il nous est apparu important de rappeler aux maires que nous étions à leur écoute pour imaginer ensemble tout ce qui permettra à la vie de reprendre, partout sur le territoire. C’est tout particulièrement vrai en milieu rural où l’association de Générations Mouvement est souvent le dernier lieu de rencontre et d’échange existant. SAGA, notre outil de gestion commun nous apprend que la moitié de nos 8 000 associations sont domiciliées dans des communes de moins de 1 000 habitants.

 

Avez-vous quelques exemples de ces actions locales qui contribuent à la vitalité
des communes ?

Il en existe de multiples. Il y a d’abord la réunion hebdomadaire de l’association, où les adhérents se retrouvent pour partager une activité ludique, conviviale, culturelle ou d’entretien physique. Mais cela va bien au-delà. Plusieurs associations Générations Mouvement ont par exemple ouvert un dépôt de pain. Le dernier boulanger de la commune parti, c’est l’association qui a pris le relais pour couvrir ce service élémentaire dont bénéficie toute la population. Mais ça peut être du portage de repas ou des livraisons de courses aux personnes les plus âgées et les plus isolées. On en profite pour discuter autour d’un café et ainsi rompre l’isolement. Ou encore des systèmes qui se multiplient de mobilité accompagnée, dans lesquels nos bénévoles véhiculent celles et ceux qui doivent se rendre à un rendez-vous médical mais ne peuvent plus conduire. On pourrait aussi citer les bibliothèques itinérantes ou les activités menées en partenariat avec les écoles.

 

Qu’attendez-vous des maires à travers ce courrier ?

Les maires sont les interlocuteurs naturels d’un Mouvement comme le nôtre, qui est basé sur la proximité. Ils doivent savoir qu’ils peuvent compter sur nous pour participer au bien être de leur administrés et le fait que Générations Mouvement soit reconnu d’utilité publique est un gage de sérieux que nous leur apportons. Leur soutien est important pour la bonne marche de nos associations et beaucoup l’ont compris en mettant à disposition des salles municipales, en nous permettant de participer aux travaux du CCAS ou CIAS, en nous aidant par tous moyens à réaliser nos projets ou en nous associant à ceux de la commune. Nous souhaitons faire vivre et renforcer ces partenariats, dans l’intérêt de tous.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. DESPONTS Philippe

    J’adhère totalement à votre initiative, que nous devons prolonger dans nos fédés.
    Détail pratique, comment accéder au registre électronique de la fédération nationale des maires de France ?

  2. Cluzan Jean -Claude

    Excellente initiative, Monsieur le Président !
    Jusqu’à la fin juin, de nombreux Maires étaient réticents à la réouverture des salles municipales. la situation évolue :
    en Corrèze cinq AG de Clubs programmées du 26 juin au 6 juillet. J’ai participé à deux AG , les 26 juin et 1er juillet, ( deux prévues 3 et 6 juillet) il y avait au total 100 adhérents. Chaque fois, le Maire ou un adjoint étaient représentés; ils ont souligné l’importance attachée à la vie associative, en particulier des seniors.
    La crise sanitaire et son issue doivent nous inciter – Fd départementales, Clubs, associations, adhérents – à apporter la preuve que nous avons un rôle à jouer dans nos communes rurales, notamment du point de vue lien intergénérationnel, qualité de vie, environnement, lutte contre l’isolement …
    J’ai adressé un message à R. Levy afin d’étudier la possibilité de réaliser un e-mailing dans notre département …

Répondre à DESPONTS Philippe Annuler la réponse